DE L’ÉLEVEUR Á L’ACHETEUR

Bonjour J’ai beaucoup de mal à supporter quand j’entends dire ou quand je lis sur les réseaux des commentaires comme « dans telle race les chiens sont comme ci, ou que telle race est comme ça » ce ne sont encore que d’énormes absurdités ! Ce n’est pas parce qu’il y a quelques chiens peureux, agressifs ou méchants que tous les chiens de la race sont pareils. Si certains particuliers et les vendeurs de chiens arrêtaient d’accoupler, sans rien connaitre sur la génétique et les origines des mâles et des femelles, les problèmes seraient moindres. Mais, là c’est du grand n’importe quoi : aucun repère sur les qualités des parents puisqu’ils ne sont jamais passés devant des jugés certifiés sur des épreuves de travail.

Du coup, les races commencent à s’appauvrir et de ce fait, il apparaît de gros problèmes de caractère (peur, nervosité, agressivité, etc..) et aussi des problèmes physiques.

De tout temps les éleveurs de chiens (LOF) que ce soit : le sport canin, le troupeau, le pistage, le cavage, le sauvetage, la chasse, le gardiennage, la protection, le détection, traineau, etc.. . ont toujours sélectionné les mâles et femelles de reproduction en observant très strictement les origines, les qualités, l’équilibre, la disponibilité, mais surtout les performances aux épreuves de travail.

Seuls les chiens exempts de toute tare (peur, nervosité, agressivité, lymphatisme, problèmes physiques etc..) reproduiront des chiots aux standards physique et caractère de la race. (Avec comme le stipule la Société Centrale Canine pour seul but de conserver et d’améliorer la race).

L’éleveur fait parfois plusieurs centaines de kilomètres et reste 2 où 3 jours pour accoupler sa femelle avec le mâle qui a les qualités et les origines correspondant parfaitement à la femelle afin d’avoir une portée de chiots extraordinaires.

Malgré tous ces efforts, dans une même portée, tous les chiots ne seront pas de futurs grands champions. Un exemple sur 10 chiots : 2 ou 3 chiots très prometteurs, partiront pour les utilisateurs pro de haut niveau. 3 ou 4 autres avec bon caractère, mais pas assez forts pour le travail de haut niveau, ces chiots partiront pour les services de police, armée, douanes, pompiers, vigiles, et autres. Ensuite il reste les autres qui sont de « faible caractère » mais sans troubles de craintes, agressivités ou autres, qui partiront chez les particuliers

Ce qu’il faut savoir : L’éleveur est connu depuis longtemps dans le monde du travail de la race qu’il élève. Tous les professionnels le connaissent ainsi que les chiens qu’il produit, les étalons et femelles qu’il utilise. Voilà. Avant même la saillie déjà 2 ou 3 chiots sont réservés.  Un éleveur vend ses meilleurs chiots aux utilisateurs, compétiteurs, pour faire valoriser le nom (affixe) de son élevage. L’éleveur en 2 mn aura vite cerné le simple particulier qui recherche un chien plus pour compagnie, et les balades que pour le travail. Il aura compris aussi que celui-ci ne fera rien pour la notoriété de l’élevage. L’éleveur lui attribuera un chiot de petit caractère qui fera whouaf whouaf derrière la clôture du jardin, bon pour les léchouilles sur le canapé, bien dans sa tête mais pas du tout le caractère type de la race.  C’est pourquoi Il est presque impossible de voir chez un particulier un chien avec les caractéristiques de la race de celui-ci

Pour ma part je suis éleveur de Malinois de travail depuis 1980, je vois souvent des malinois mais jamais un avec le caractère du MALINOIS 

PS  / Si des personnes cherchent plus d’explication sur l’article veuillez m’appeler par téléphone             06 12 175 175  c’est avec plaisir que nous développerons le sujet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s